Vivre

Ma mono-diète d’oranges – Détox des fêtes

Happy new year !

 

C’est au moment où l’on prononce ces trois petits mots -ou deux en français d’ailleurs- où l’on se rend compte qu’un bilan s’impose. Entre nos objectifs non atteints, nos envies de changement et l’accumulation des plaisirs gourmands durant les fêtes… on peut dire qu’on a de quoi travailler sur nous-même. Ainsi on pourra mieux se préparer pour la dernière mise à jour de soi pour être bien dans son corps, et dans sa tête : version 1.1.18 !

 

Pour repartir du bon pied en cette nouvelle année 2018 et décrasser un peu l’organisme en douceur, j’ai eu l’envie de pratiquer une mono-diète. Bizarrement cela faisait quelques jours voir semaines que je bavais d’envie de jus d’oranges fraichement pressées. Écoutant alors mes envies -ou besoins- j’ai entamé une cure d’oranges, sans savoir si celles-ci apportaient du bon lors d’une mono-diète. Je vais donc vous expliquer un peu mon cheminement pour cette seconde expérience de mono-diète, mes ressentis, mes activités durant cette période ainsi que sa durée… bref ! Vous saurez tout de cette expérience qui j’espère vous donnera l’envie de tester avec n’importe quel autre fruit/légume qui vous plaira !

Comment j’ai découvert les mono-diètes ?

Ma maman a toujours été attirée par la connaissance sur l’alimentation et la nutrition. Plus récemment elle s’est intéressée de près à tout un tas de « méthodes » naturelles d’entretien de soi par l’alimentation et a pratiqué un jeûne en 2017. Personnellement je n’étais pas prête psychologiquement pour arrêter purement et simplement de manger plusieurs jours durant ! Alors elle m’a parlé des mono-diètes, et j’avoue que l’idée m’a séduite. En septembre 2017 j’ai effectué ma 1ère mono-diète de pommes qui a été assez difficile pour moi -car je ne suis pas une grande amatrice de pommes je l’avoue ! Je l’ai pratiquée 3 jours et avec une activité intense -randonnée- ce qui je vous le dis était une grosse erreur ! Je me suis retrouvée en altitude, désolée, avec une grosse baisse de tension à la limite du malaise vagal ! Cette expérience m’a fait comprendre que la mono-diète tout comme le jeûne doit rester une MISE AU REPOS de l’organisme, et pour cela je vous invite vraiment à vous écouter, vos besoins et vos ressentis, et surtout ne pas trop stresser votre organisme auquel vous être en train d’accorder une pause.

Mise à part ces petites difficultés j’ai ressenti beaucoup de changements internes : diminution de la sensation de faim, maux de tête, envie de m’hydrater beaucoup plus qu’en temps normal… tous ces signaux montraient bien le travail effectué de dépuration et de mise au repos de l’organisme ! J’étais donc très heureuse de cette expérience et cela m’a donné envie de recommencer à l’occasion.

 

Pourquoi donc ne pas pratiquer un jeûne ?

Ayant par le passé une relation compliquée avec la nourriture de façon générale, je ne me sentais pas prête à me restreindre de cette manière, tout en sachant qu’une grande partie de notre routine quotidienne est rythmée selon les temps de repas, mais aussi des informations relatives à l’alimentation comme faire ses courses, regarder des vidéos de recettes sur le net… Bref, l’idée même de ne plus prendre de repas m’était et m’est toujours difficilement imaginable ! Vu que les mono-diète sont également très efficaces sous toutes ses formes (1 jour – 1 fruit/légume, plusieurs jours le même aliment, 1 repas – 1 fruit/légume…) je préfère pour le moment tester sur mon organisme ses effets.

 

Combien de temps de pratique et comment ?

On peut pratiquer la mono-diète à partir d’un jour continu du même aliment dans le cas de ma pratique exclusive d’oranges. J’ai choisi de prendre 3 jours consécutifs pour ressentir le plus d’effets possibles et mettre véritablement mon estomac et mon intestin au repos. Normalement pour une bonne pratique il est conseillé 2-3 jours avant la diète de diminuer relativement ses prises alimentaires, et les jours approchants, diminuer voir arrêter les aliments difficiles à digérer comme les viandes, laitages et autres produits issus des animaux, ainsi que les céréales. Le mieux étant de finir par des potages légers ou autres bouillons de légumes. Ensuite, les 1-2-3 jours de mono-diète vous pouvez choisir votre aliment : ici les oranges. J’ai pris pour mes 3 jours de diète 2,5kg d’oranges à jus, 3kg d’oranges au couteau, 2-3kg d’oranges sanguines et 1kg de mandarines. Je précise qu’il est  plus que recommandé de choisir des aliments issus de l’agriculture biologique car vous faites une détoxication, pourquoi donc alors ingérer des pesticides et autres produits chimiques ??

Ensuite vous pouvez un peu planifier vos repas, surtout si vous êtes amené à manger à l’extérieur ou au travail par exemple pour être sûr de ne pas avoir de fringale et se ruer vers n’importe quel autre aliment ! Et surtout pas des croissants oui oui je vous vois venir : jus d’orange – croissant…. Non, pas pour cette fois-ci ! De toute façon une des clés pour réussir une mono-diète ou un jeûne est l’investissement et la motivation, alors lancez-vous uniquement lorsque vous êtes assez en confiance en vous.

Enfin lorsque vous avez effectué le nombre de jours de mono-diète que vous désiriez, procéder à des reprises alimentaires en douceur. Vous verrez que votre estomac sera très vite saturé, ne vous forcez pas à ingérer de grandes quantités d’aliments. Puis privilégiez des repas légers à base de légumes cuits à la vapeur ou en salades. Petit à petit, réintroduisez les autres aliments qui font partie de votre routine alimentaire !

 

Quels étaient mes repas en détail ?

  1. Au matin : 4 oranges à jus pressées
    Collation : 2 mandarines
    Au déjeuner : 1 orange au couteau et 1 orange sanguine
    Collation : 1 orange au couteau et 1 orange sanguine
    Au dîner : 1 orange au couteau, 1 orange sanguine et 2 mandarines
  2. Au matin : 4 oranges à jus pressées
    Collation : ∅
    Au déjeuner : 1 orange au couteau et 1 orange sanguine
    Collation : 2 mandarines
    Au dîner : 1 orange au couteau et 2 oranges sanguines
  3. Au matin : ∅
    Collation : 2 mandarines
    Au déjeuner : 1 orange au couteau et 2 oranges sanguines
    Collation :∅
    Au dîner : 1 orange à jus pressée et 2 oranges sanguines

 

Est-ce une bonne méthode de perte de poids ?

Je ne pense pas que cela soit le but de cette pratique. Par contre elle peut aider à retrouver une sensation de faim adéquate à ses besoins après une période d’excès par exemple. Cette pratique est avant tout une méthode de détoxification de l’organisme, en aidant l’élimination des toxines accumulées dans nos intestins, qui sachons le régulent une bonne partie du corps de façon indirecte. Ainsi vous allez sûrement avoir une fonte -principalement musculaire par ailleurs- qui se soldera par un superbe « – » sur la balance, mais vous allez reprendre ce poids lorsque vous remangerez normalement, alors je vous conseille de passer à côté d’une soit-disant méthode miracle de régime express.

 

Et voilà pour cette expérience de mono-diète d’oranges ! En conclusion je souhaiterais indiquer que j’ai choisi cette fois-ci de consommer mes oranges de façon natures, sans assaisonnement ni cuisson aucune. Plusieurs écoles existent à ce sujet, mais pour ne pas altérer le fruit et limiter les différents aliments à traiter dans le corps (épices, sel, théine…) j’ai choisi de ne consommer que des oranges, avec un peu de sa peau blanche pour les antioxydants mais principalement en suprêmes et en jus. Aussi je m’étais autorisée à plusieurs reprises 2 rondelles de citron bio infusée dans un verre d’eau de source. Par ailleurs n’hésitez pas à boire beaucoup d’eau durant votre mono-diète, car cela facilitera l’épuration du corps, de toute façon normalement il vous le fera savoir de lui-même si vous l’écoutez assez bien 😉

 

J’espère que cet article vous aura un peu éclairé sur le principe d’une mono-diète et je vous invite à aller plus avant dans les recherches sur les différents intérêts des mono-diètes surtout en comparant les apports des différents fruits et légumes utilisés dans cette pratique.

Je vous dis à bientôt pour un nouvel article sur Eudoxie-blog.com !

Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.