Vivre

Découverte – Le kombucha

Bonjour à tous et à toutes !

 

Aujourd’hui je vais vous parler d’une boisson que je souhaitais tester depuis longtemps déjà : le kombucha, une boisson fermentée à base de thé noir ou vert et de sucre.

Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, mais le nom de cette boisson m’attirait -tout autant que le fameux kéfir que je testerai un jour, à base de fruit bien sûr- et enfin bingo j’ai sauté le pas. Pour avoir une idée du goût naturel que doit avoir cette boisson je me suis dirigée vers la marque Equinox qui proposait un petit format individuel sans arômes ajoutés -aussi naturels soient-ils. J’ai retrouvé cette boisson dans le magasin Végétal & vous de Lille qui propose uniquement des produits véganes à la vente.

Alors un soir de flemme devant la télévision, j’ai ouvert cette petite bouteille et là : paf la surprise ! La première chose qui me vient à l’esprit c’est ce mélange étonnant de fines bulles pétillantes et le goût acide, presque vinaigré. A la première gorgée je suis étonnée, je pense à cette fameuse boisson appréciée des allemands L’Apfelschorle qui n’est autre qu’un mélange de jus de pomme et d’eau gazeuse. Mais non, le kombucha est bien plus que cela ! En fait, en continuant de savourer cette boisson on ressent davantage une similitude avec le cidre ce qui déroute car personnellement je m’attendais à reconnaître le goût du thé, surtout que la liste des ingrédients de cette marque est plus que naturelle, et doit donc être vraisemblablement fidèle à une fabrication traditionnelle :

Liste des ingrédients du Equinox Original : Eau filtrée, sucre de canne bio, thé vert bio, culture de kombucha bio. Point final.

 

Ainsi donc j’apprends que cette recette millénaire serait d’origine asiatique -mongole ou chinoise- et se prépare avec du thé contenant beaucoup de théine et du sucre. On laisse fermenter ce mélange qui naturellement développe ses propres bactéries et levures et le tout forme une sorte de disque sur le liquide qui n’est autre qu’un champignon molasse et visqueux. Hmmmm bon appétit bien sûr ! C’est ce champignon acide que l’on nomme kombucha et qui sert au réensemencement de nouvelles préparations afin de garder un milieu de culture acide. Les bactéries vont absorber tout le sucre de l’infusion de thé et si aucun parasite n’est venu entre temps s’immiscer dans cette préparation délicate, nous obtenons cette boisson pleine de probiotiques légèrement alcoolisée -entre 0,1 et 0,5%- qu’on nomme Kombucha !

 

Tous ne sont pas d’accord sur les propriétés vertueuses du kombucha. Comme les bactéries présentes dans la boisson seraient des bactéries aérobies, et que notre intestin contiendrait seulement 2% de bactéries aérobies pour 98% de bactéries anaérobies, certains redoutent un chamboulement au niveau intestinal dont on ne connaît pas encore les conséquences. Quoi qu’il en soit, en consommant avec modération cette boisson fermentée nous bénéficions des probiotiques et multiples vitamines et minéraux qu’elle contient, alors pourquoi pas ?

Personnellement j’ai beaucoup apprécié cette boisson, hormis la drôle de sensation que l’on a lorsque notre langue touche cette petite matière visqueuse que l’on retrouve au fond de chaque bouteille. Mais si l’on met de côté ce minuscule détail proprement subjectif, je dis OUI AU KOMBUCHA ! J’en rachèterai un jour, c’est sûr et cette fois-ci sûrement en plus grand format !

 

Bonne dégustation à vous,

Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.